0

Le regard mode de Peter Lindbergh

Si l’on connaît la photographie de mode telle qu’elle est aujourd’hui, c’est certainement parce que Peter Lindbergh l’a révolutionnée. Pionnier dans cet univers, le photographe allemand crée une nouvelle forme de réalisme à travers ses clichés, jusqu’à redéfinir les canons de beauté. Eternelle source d’inspiration pour Hana San, sa fondatrice Carine Melkonian s’est rendue à Turin pour admirer l’exposition consacrée aux œuvres de Peter Lindbergh. L’occasion de revenir sur son parcours et sa philosophie de la photographie.

 La femme au cœur de ses clichés

La femme au cœur de ses clichés

 Inspiré par la danse et le cinéma, Peter Lindbergh modernise « l’image mode » et crée un mouvement théâtral sur chacune de ses photos. Sa vision singulière et novatrice le conduit à mettre en scène les plus grands tops de la planète tels que : Kate Moss, Cindy Crawford, Linda Evangelista ou encore Christy Turlington. La femme le fascine et devient omniprésente. Il la dessine sous la forme d’une nouvelle héroïne qui s’émancipe de l’homme : elle est libre, forte, volontaire et déterminée.

En 2014, Peter Lindbergh assurait que « cela devrait être de la responsabilité des photographes d’aujourd’hui de libérer les femmes et finalement tout le monde, de la terreur induite par la jeunesse et la perfection ».

les futures stars

Il aime la vêtir d’une simple chemise blanche et figer l’instant en noir et blanc. En quête permanente de ce qu’il appelle « la vérité », Peter Lindbergh cherche à capturer une beauté spontanée où le sujet se dévoile sans fard. L’actrice Uma Thurman, qui a pris la pose pour le célèbre photographe, décrit son expérience comme un moment de confidence « C'est presque comme une interview mais avec un appareil photo ». Il s’agit d’une révélation monochrome intime et d’une émotion.

Des photographies intemporelles

Si sa vision singulière et novatrice de la photographie a fait parler de lui, l’atemporalité de ses images a également contribué à son succès. A travers un sujet glamour et moderne, on retrouve des portraits intemporels, qui traversent facilement toutes les saisons. Souhaitant mettre en lumière une grâce physique, le vêtement devient secondaire. Le choix de la chemise blanche n’est pas un hasard. Audacieux, pur, il est fort par son pouvoir d’embellir la femme, de la rendre sensuelle tout en conservant son authenticité. Ces photos traversent alors le temps dans un monde où tout est effet de mode. Voilà la puissance des clichés de l’un des photographes les plus influents de son époque.

Des photographies intemporelles

 

 Des photographies intemporelles 2

Peter Lindbergh : A different vision on fashion photography – 7 Octobre 2017  4 Février  2018 - Turin